jeudi 9 mai 2013

Solitude en Balade

Pour nombreuses gens, la solitude est un drame. Pour d’autres une occasion de se ressourcer et de faire le plein d’énergie. Moi, je me situe étrangement entre les deux. J’aime la solitude, mais parfois, le manque de tendresse, l’absence de reconnaissance, font, que ça me fait plonger dans la tristesse, donc, elle me déplaît dans ces instants-là.


Ici pourtant, rien de tout cela.

Au fil des images qui défileront en format 'grand', vous découvrirez que malgré l’absence humaine, que la beauté des lieux, nous offre l’opportunité, justement par ces ‘absences’ de pouvoir se refaire une beauté intérieure. J’étais effectivement là, donc, la solitude n’est pas totalement conforme au sens propre du mot. Juste un grain de sable dans cette immensité qui ne se remarque même pas. Pas encore. Trop tranquille.

Sauf que, la solitude est un mensonge. Dans la nature on est jamais seul/e. Jamais!

Mais, je n’ai point eu de mal à photographier cette solitude de la nature. simplement, parce que peu de gens folâtraient dans le secteur. Il était, environ 6 heures 30 du matin. Un cycliste, un coureur, un marcheur… se pointait occasionnellement et silencieusement.

Cette matinée-là, comme je l’ai déjà mentionnée, m’a apporté beaucoup malgré qu’au départ je suis partie rétive, alors que la veille, je cherchais mes clés en vain et que cela m’avait frustrée de ne pouvoir partir très tôt, cette fois-ci j’avais eu peine à me décider par une fatigue plus prononcée que la journée d'avant.

Bref, tout cela n’a plus d’importance. Que la balade. Juste ça!.

Imaginez-vous simplement  vous asseoir à tel endroit. Sur un banc face au fleuve. À regarder passer un navire. Ou fermer les yeux à ressentir les doux rayons du soleil sur votre visage. Parce qu’à cette heure, le soleil n’est pas dangereux pour votre peau. Aucune sensation de culpabilité par votre conscience et de nocivité pour celle-ci. Ou à courir sur l’un des sentiers pour  prendre la dose de santé que vous recherchez.

Tout débute en remarquant ce parc baignant sous les rayons solaires. Sa solitude m’a interpellée. Autant que le terrain pour les parties de Baseball avec ses estrades vides et ces bancs à l’arrière-plan attendant l’un des premiers visiteurs du jour.

Nous ne sommes jamais vraiment seul/e dans la nature. Un écureuil qui vous surprend. Le chant des oiseaux, le crépitement de vos pas sur des brindilles. Le clapotis de l’eau. Alors, avant de vous laisser à ces images, dites-vous en respirant lentement, que toute bonne paix à une fin, et que la vie reprendra doucement le fil de l’effervescence des journées bien remplies.

À chaque photo, imaginez-vous à prendre le temps de relaxer. De faire attention à vous. À vous aimer. Ça aide les neurones à ne pas se laisser glisser dans l'ineptie de la stupidité imaginative.

J’espère que cela vous aura plus. Apportant dans votre esprit le Calme espéré. La Plénitude attendue.

Vous laissant sur un dernier vidéo où nous remarquons bien, que la paix faut la cueillir pour ne pas souffrir de son contraire.

Merci à vous.

Krikri Ma Puce, dite Kritoune.

PS: il m'est impossible maintenant d'ajouter des vidéos d'une quelconque façon. Alors désolée, j'en avais 4 à vous présenter dans cet article. (je suis déçue)