mardi 24 janvier 2012

St Eustache 3 juillet 2011

St Eustache, petite ville, presque village dans le nord est du Québec, pas très loin de Montréal.


Petit patelin qui renferme une magnifique histoire d'une bataille des Patriotes.


Histoire encore qui ravive le feu de l'indépendance d'un Québec libre, provoqué cela va de soit par un Premier Ministre Canadien qui démontre le peu de considération envers notre distinction, et d'un premier ministre québécois, qui lui aussi fait peut d'effort pour garder notre unité.


Pas que je suis une souverainiste fanatique. Je déplore le fanatisme. Je trouve qu'il aveugle le droit aux autres de vouloir eux aussi leur place dans une communauté qui est autant la leur.


J'aurais bien pu me satisfaire d'un Québec dans le Canada, si seulement on faisait en sorte de ne pas mépriser notre langue, notre distinction, nos racines. Si on laisse faire un gouvernement qui s'amuse à l'unilingue Anglophone, alors que de plus en plus les québécois francophones comprennent l'importance du bilinguisme, j'avoue que cela me fait peur. J'avoue que cela me bouleverse dans mon histoire qui remonte à la venue de Jacques Cartiers.


Que les anglais eut gain de cause dans l'histoire, d'accord. Mais de nos jours, à vouloir assimiler encore les francophones, je dis non. C'est pourquoi, je comprends parfaitement les autres nationalités. Sauf, qu'ils doivent dans notre Québec, leur Québec, apprendre cette langue qui est le Français. Non pas l'anglais, malgré que celle-ci a autant d'importance pour pouvoir trouver un travail, vivre avec les touristes, vivre tout simplement, sans paraître innocent. Comme moi, je l'avoue. Et je le regrette.


Seulement, je ne suis pas là pour parler de cela. Ici, je veux vous faire découvrir des endroits qui parlent d'eux mêmes par les photos que j'ai prise. Parce que j'adore prendre des photos, et si j'avais les moyens, je m'achèterais un appareil d'une meilleure qualité. Le mien, dans la pénombre, fait des photos très moches. Alors je ne vous parle pas de la nuit. Rien. 


Alors voilà, voyager visuellement dans ce blogue. Vous aurez toujours une description sommaire du lieu et de la raison. Parce que souvent, une visite parle d'une cause. 


Nous commencerons donc, par St-Eustache. Ville qui a vécu un drame dévastateur par les loyalistes de l'époque. Où la ville fut détruite. L'église mit à sang en se faisant bombardée.


Depuis, la ville à été reconstruite, quelques vestiges ont 'survécus' au désastre, dont le Moulin de St-Eustache. Qui jamais n'a cessé de tourner. Il se fait encore de la farine. Et je vous assure que la farine de moulin, c'est bien meilleur que l'industrielle.






Krikri Ma Puce
C.Labrèche