mardi 19 mars 2013

Un voilier droit devant

Voilà un abordage bien particulier me direz-vous quand il s'agit de papillons.

Certes, je vous l'accorde. Surtout, quand ils ressemblent plus à des colibris hyperactifs qu'à des bateaux tout calme qui voguent sur les eaux.

Cependant, quand on découvre véritablement les papillons, on réalise vite, que les noms de ces derniers, sont souvent particuliers. Voire, sans de compréhension toujours adéquate. Malgré que les porte-queue, en évitant le côté obscur de la mauvaise pensée, portent bien leur nom, quand on sait que leurs queues les protègent des prédateurs. Au lieu de se faire bouffer leur tête, bien une queue disparait, si ce ne sont pas les deux au fil du temps.

Vous l'aurez comprit, ici, rien avoir avec un bateau. Trop énervés pour ce faire. Quoique les voir quasiment flotter dans l'air, donne l'illusion d'un voilier sur les eaux. Ils sont d'une beauté à vous éblouir encore une fois. Rare qu'un papillon nous dégoûtera. Quoique ça arrive avec les grands papillons de nuits. Tout en se disant, qu'on ne va pas dans un tel endroit si on a peur des papillons. Sinon, la crise cardiaque ne sera pas loin aux moindres approches. Au moindre effleurement.


Je débute donc la découverte des Voiliers que j'ai en image par le Parides Iphidamas de son nom Latin. Noir, rouge et blanc. Une beauté. Avec une petite vidéo dans son envolée lyrique.

J'ajouterai pour conclure, que les petites rayures rouges sur son corps lui procure un charme attirant. Désirant le détailler encore plus.

Je vous laisse ensuite avec cette image que vous aurez déjà vu lors de l'article de ''Tigrou'' mais bien identifié cette fois. Car à ce moment là je n'avais pas encore cherché l'identité de cette autre merveille. 




Au plaisir de vous revoir


Krikri Ma Puce dite Kritoune