mercredi 19 mars 2014

Dérive routière avant la Rivière.

Vous savez quoi? J'adore le printemps et l'automne. Enfin pas quand il pleut à torrent et qu'on se retrouve dans la boue jusqu'au cou ou trempé jusqu'aux os. Ceci en moins, ces saisons offrent le plaisir dans la douce température avant que n'arrive la satanée canicule qui font souffrir le corps et l'esprit ou l'hiver aride dans le froid sibérien.

J'espère que ce printemps nous aurons de bons moments encore à vous faire partager. Car l'année dernière j'avais fortement délaissé ces lieux visuelles par manque de temps oui, mais aussi par découragement. Écrire, travailler les images et voir si peu de commentaires, font en sorte que parfois, quand la fatigue est là et le manque d'énergie au corps bien on abandonne les plaisirs à partager.

Mais trêve de moments dérisoires, passons aux beaux instants que je vous offre ici avec grand bonheur et plaisir. En vous partageant aussi un moment de route visuelle avant le Grand moment. Question de vous faire languir un peu.

Il me fallait faire ce moment commun à tous quand nous partons en exploration qu'importe que cela soit un musée, un parc d'attractions, un marais ou la plage, tout voyage se ressemble dans l'ensemble avec ces paysages particuliers.

On apporte de quoi boire, de quoi se nourrir. Aussi de quoi à se protéger du soleil, de bons souliers et nous voilà en route avec une voiture plus ou moins jeune.

Ensuite, vous verrez ce qu'il en est de ce lieu quasi paradisiaque.

Comme quoi la grosse laide se transforme en dame exécrable juste pour vous étriver la curiosité dans votre impatience nocive qui vous fera revenir.


À très bientôt Messieurs Dames.


Du pont MerciER (non merci Hein!)* en roulant sur la 15


Passant un champ et des Éoliennes


Ainsi que des Pylônes d'Hydro Québec


S'arrêtant à la Maison du Tourisme pour des Infos


Ne pouvant résister à photographier cette affiche 


Ainsi que ce paysage routier


Nous retournons sur l'autoroute 15


Frôlant les Montagne Majestueuses


Pour encore s'arrêter ne serait-ce que pour les dernières Infos


Dans un aire de repos et d'infos touristiques


Admirant la vue à la sortir de l'endroit et avant de reprendre la route.


Prochain arrêt. À pied. Marais de la Rivière aux Cerises.


Krikri Ma Puce dicte, La grosse Laide.

*Correction du mot Mercier car j'avais écrit que Merci. Alors là, et que la parenthèse pourrait laisser à désirer comme explication.