jeudi 13 mars 2014

Mes Idées Noires

J'ai des idées noires dans la tête.

Ça butine fort en plus. Ça tourne, ça virevolte, ça se calme et ça repart en peur pour ne pas dire en folie en dansant merveilleusement bien sur ce fil imaginaire qu'est le nôtre vu qu'il nous faut s'en accommoder pour les suivre du regard.

Évidemment que je parle de papillons, surtout que vous en apercevez un avant même d'avoir commencé votre lecture. Enfin, si ce n'est qu'un petit début qui se voulait de mauvais augure.

Aucune menace en vue. Parce qu'ayant réalisé le fait, vous savez que mes idées noires papillonnent fortement dans ma tête pour tenter de vous les présenter dans un ensemble qui j'espère vous plaira. Devinant tout de même que cela vous fera sourire au lieu de vous plaindre que je pleures encore.

Nananinanère... Les deux fesses à l'air! Heu pardon, les deux ailes à l'air...

Je souris avec plaisir... Et je vous laisse admirer ces beautés noires, dans cette première partie. Je l'admet j'en ai trop pour le faire dans un seul.

Et très bientôt (après le second article sur les idées noires) vous en aurez quelques vidéos. De quoi vous émerveiller quelques temps. Ce qui brimera quelque peu cet effet dévastateur du tapis blanc qui recouvre nos rues et nos trottoir.

C'est tout simplement Superbe! Je ne peux résister à l'envie de le dire encore une fois.

Bon visionnement

La grosse qui vous salue avec un large sourire.

Tout de même, il me faut vous les présenter n'est-ce pas ?. Le pourquoi de quelques propos pour vous situer. Voire de plusieurs propos.


Et voici le premier, le Papillon Celeri de son nom. Hey non! Je ne l'ai pas inventé.



Pour ensuite vous amener au porte-queue Geai. Je ne l'ai qu'une fois pour ce coup-ci. Mais une vidéo viendra. C'est qu'il va vite le petit maudit. Si si! Une véritable oiseau-mouche transformé... En plus vous pouvez le revoir dans Journées desPapillons. D'ailleurs vous pouvez tous les revoir et même le Greta que je n'ai point vu cette année. Dommage, car très délicat.


Pour ensuite vous amener vers deux Papillons chacun noir et jaune mais avec différence. 
Le porte-queue Thaos


Le Troïde rhadamantus 


Voici un petit trois couleurs, Le Facteur. Lui aussi je n'y suis pour rien pour son nom... Voyez comme il est délicat... 



Pour conclure avec le Voilier Kotzébuea Un magnifique Noir et rouge. Il y en a plusieurs de ces tons, mais pour cet article je vous montre que celui-là. 



Pour un petit anecdote sur ces deux papillons. Précisément ceux là. Ils étaient sur un foulard (écharpe) d'un enfant, et la mère, délicatement à fait en sorte qu'ils se déposent d'eux même sur ce feuillage. Souvenez vous du premier article.

Il est interdit de toucher aux papillons!

Sur ce bonne nuit. (oui je l'ai écrit avant d'aller dodoter. Enfin, je dirais plutôt finaliser sur le blogue avec ajout des photos.)

À la prochaine. La grosse laide s'endort debout.