mardi 11 mars 2014

Les Ailés Orangés

J'avance incertaine en cette fin de matinée, me disant que peut-être je vous lasse avec mes images. Et tout le pataclan. Oui, je suis dans l'incertitude. Plongée dedans jusqu'à la taille. Avec un sourire qui me redonne espoir. Que ce n'est qu'un léger moment à passé. Du moins, je le crois.

En vérité j'aime partager mes plaisirs visuels avec vous. Me disant que ce n'est pas donné à tout le monde et que ça vous offre un moment agréable ou un petit répit, (pourquoi pas les deux hein?) dans une journée bien remplie et que souvent on a pas forcément le temps de le vivre en vrai.

Pas que je me trouve une photographe des plus extraordinaires hein! J'ai mes lacunes malgré ma volonté de bien prendre mes poses, malgré que ce n'est pas toujours aisé d'agir à sa guise, mais je ne me crois pas trop mal non plus.

Alors, voilà, j'ose et je vous propose cette fois, les ORANGÉS. Ils sont quelques uns, qui je vous le souhaite de tout cœur, vous ravirons. J'ai eu tellement de joie à les prendre en photos. Que je me dis que ça ne peut pas faire de mal de vous les montrer. Surtout cette gent ailée qui nous fascine.

En plus, je vous offre une petite surprise en fin de présentation. Me disant, que l'un d'eux, (ces papillons orangés) je n'ai guerre d'excellentes poses, sauf, que j'ai eu la joie de faire mieux. Alors à vos marques!

PRÊT!


ALLEZ-Y!


Le Monarque que tous reconnaissent
Danaus plexippus
Disons que je préfère Monarque.



Le Dryadula Phaétusa
que j'appelle le tigré plus simple. Non ?



Danaus chrysippus
Est un Monarque oui mais...
Le Petit Monarque. Plus discret aussi.



Et je vous représente encore le Monarque! Celui là il baisse en natalité. J'espère seulement, qu'il ne deviendra pas une espèce en voie de disparition.




Et comme promis ma SURPRISE...

Je vous le dis, j'ai l'impression que même dans les papillons y en a qui sont plus hyperactifs que d'autres... Ici, l'un d'eux est d'un calme Olympien à l'énervement de l'autre qui nous fait penser à un oiseau-mouche (colibri). Il va tellement vite!


Hey oui! C'étaient les Petits Monarques.



Dans la joie de vous ravir, la grosse laide vous dit à la prochaine.