mardi 4 mars 2014

Un Coucou de la Froidure Montréalaise

Une nouvelle fenêtre sur l'avenir. Photo prise à la fin de la promenade dans une toilette publique. La fenêtre déjà m'inspirait cette notation. Le pourquoi que je la glisse ici avec le propos imaginé.


Je sais ça fait un moment que j'ai passé par ici. 10 mois en fait. La cause, bien je passerai outre. J'ai suffisamment mon autre blogue pour parler de noircitude. Ici, c'est plus touristique que personnel. 

Certes, je montre ma petite famille, je parle du comment on en trouvé nos sortis mais sans plus. Rien qui viendrait chercher la larme ou la frustration par chez vous.

Avant d'aller de l'avant, sans faire de promesses, je tâcherai de faire un recul dans le passé et vous montrer certaines sorties que nous avons fait qui mériteraient de se faire voir. Comme la journée au Canneberge à la fin de l'automne et celle dans un lieu humide où la beauté des lieux est encore gravé dans ma mémoire. Et sous peu, vous aurez droit à une nouvelle phase des Papillons en Liberté. Si le coeur vous en dit, vous n'avez qu'à retrouver le fil ici de mes instants passionnés de mes visites au jardin botanique. ICI 

Maintenant venons en au fait de ce retour à Mémoires Visuelles avec ce nouvel article qui sera dans les archives de parc Bellerive et dans les moments d'hiver.

C'est semaine de relâche en ce moment chez nous, où les enfants sont à la maison sans trop savoir que faire. Enfin, quand tu ne roules pas sur l'or il est difficile de sortir à tous les jours sans dépenser une fortune pour faire plaisir à cette progéniture qu'on adore.

Hier pourtant, une petite sortie au Parc bellerive m'a donné envie. J'avoue que je pensais qu'il faisait un peu plus chaud que cela. J'avais dans l'idée qu'il faisait -5 mais c'était 10 degré de moins donc -15 avec du vent. Je vous jure, que meme si cela ne change pas la température, ça donne une dimension autre. La visite a été vite fait. Enfin, on ne c'est pas trop retardé comme on l'aurait fait avec une température plus clémente.

Ceci dit, nous voilà donc partie et sur les sentiers de neiges qui balisent le parc. Très aisé à déambulés. On a vu des gens faire du ski de fond, malheureusement les deux fois les gens étaient trop loin et la luminosité n'était pas à vraiment bien chasser mes sujets. Cependant, pour d'autres passant cela fut aisé. Quoique l'un d'eux, qui a fait des pompes, je n'ai pas été assez rapide pour le prendre sur le vif. Désolée. 

Et vous verrez que le vélo hivernal ici c'est possible. Y a de plus en plus d'adepte à ce sport qui demande beaucoup de force dans les bras et les jambes. Moi si vous vous en souvenez n'aime pas le vélo, il va de soi que je ne deviendrai pas une mordue de cette forme.

Il y a aussi le paysage .... Donc, je vous laisse admirer. Et merci de votre visite.

Je dirais juste ceci. Parfois un petit commentaire ferait du bien sur l'idée de votre appréciation ou de toutes autres raisons que vous aimeriez partager. Ça me ferait grandement plaisir.

À une prochaine, qui viendra bien assez tôt (Pistache aura un article aussi dans son blogue personnalisé )















J'espère que la promenade a été agréable à votre regard. 
Oui il faisait froid et il le fait encore. On est pas encore sorti du froid hivernal. Mais ça c'en vient. Ça ne peut etre pire pour les mois à venir. Les pires sont derrière.

Allez je vous laisse. À la prochaine.