mercredi 24 avril 2013

Ça bourgeonne la bougeotte au Bellerive

Que demander de mieux que le printemps commence enfin à faire sentir son odeur si chère aux âmes dégoûtées d'un hiver allongé ?

Que de voir de plus en plus de ces émerveillements, de ces beautés qui parcourent les chemins d'un parc qui rêve de voir revenir les promeneurs, les cyclistes, les coureurs, les fouineurs, et j'en passe.

Encore une fois, je vous fais visiter par mes images cet emplacement qui bientôt éblouira davantage votre regard. Les arbres en fleurs et en feuilles nous convaincront qu'enfin l'été n'est plus un mirage mais bien une réalité.

Les bougeons subliment l'esprit. Encore aujourd'hui dans des tests de photographies j'ai constaté que l'arbre devant le terrain bourgeonnait. WOW! Bientôt on verra un peu moins la curiosité des autres dans notre propre salon.

C'est le coin au départ près du port de Montréal. Pour ensuite m'éloigner pour me rendre près du chalet du parc. Et ici cette allée, piste cyclable secondaire sera sous le charme des lilas en fleurs. Je reviendrai dans un autre billet vous en parler ainsi que les oiseaux qui seront plus présent que des étourneaux, des moineaux et des mouettes.

En repassant par cette image que j'aime beaucoup, la roue en fond floue et l'arbre dans son éclat bien clair. Et la suivante, montrant des marcheurs, un homme assit qui se repose, image prise sous les conifères offrant un côté sombre à l'éclat du soleil sur la pelouse qui commence tout juste à verdir.


Je suis une gamine avec mon appareil. Et si je m'écoutais, je me coucherais sur le sol, je m'agenouillerais même si j'ai mal aux genoux, seulement la gêne me retient. Enfin, pour l'instant. Quand je serai prête, je m'aventurerai à faire des choses qui demandent de l'audace. 
Voilà en plus un monolithe que je n'avais pas pris en image, simplement parce que nous n'avions pas passé par là ma fille et moi le jour de la promenade entre nous. Je crois qu'il y en a d'autres, seulement, il me faudrait beaucoup marcher.
Par la suite, j'ai pris le bord de l'eau... Ici je vous montre en image ce que vous avez vu en vidéo dans un article précédent. Voulant vous faire vivre un peu de cette magie des vaguelettes qui meurent au rivage.

Je vous laisse par la suite avec les dernières images où nous voyons très bien que les gens sont heureux de revenir dans ce lieu de verdure et de nature.

Il y a de la place pour tout le monde. Même les motos électriques. Tout en concluant pour les deux dernières images que j'ai voulu vous montrer que le vandalisme est malheureusement un fléau. Et que par la dernière, j'ai fait un test de prendre en pause plusieurs prises fixées au même endroit, sans bouger l'appareil. Le résultat est très amusant. Une rafale manuelle.

Sur ce, je vous dis à la prochaine et au plaisir.

Krkri Ma Puce Dite Kritoune.