mercredi 17 avril 2013

Quand l'eau frissonne






Dans le billet précédent je vous l'ai dit, je vous réservais une petite surprise.

Ho! Ne vous attendez pas à quelque chose d'exceptionnelle. Mais pour moi ça m'a fait plaisir de le voir, donc, de le filmer ce fut encore plus agréable.

Mon seul bémol, c'est que je ne pouvais prendre en photo ce que j'ai vu en filmant. Juste dommage.  La dame et son chien qui passait en parallèle.

Alors avant de visionner ce petit film le voici en image fixe. sous des angles variés. Tout en faisant exprès pour la première image à vous le dévoiler au travers les arbres. qui bientôt ne sera plus possible lorsque ceux-ci seront en totale verdure.

Je sais, on ne le voit pas très bien. Quoi de mieux alors de pouvoir vous faire languir quelques mots avant que vous puissiez le voir dans toute sa splendeur.
Je vous le dit, si j'avais été seule, j'aurais tout filmé.  Mais bon... Ce n'est vraiment pas grave. Je l'ai quand même et ça, c'est un plaisir.

Maintenant, ce qui suit, c'est la même image en trois zooms. J'ai mis le focus sur le bateau et à chaque fois il est plus près. Pas à l'extrême, parce que déjà au départ j'étais au bout de mon zoom. Mais regardez le résultat. J'en suis très fière. On voit dans la dernière image, le phare vers la gauche. Que l'on ne porte pas attention dans la première.

Oui c'est le port que vous apercevez ainsi qu'un sentier qui longe la rive du fleuve. où nous apercevons le pêcheur de l'autre article.



Et le voici le pêcheur. Il méritait bien de ce faire voir la structure bien à lui et que dans l'autre article on ne voit que de dos dans sa chaise noire. Avec le bateau à pneus qui est au quai du port de Montréal.


Cette dernière.

Cette ultime!

Ce cadeau!

Cette surprise!

Car oui c'en est une. 

Annabelle et moi n'étions vraiment plus au parc. Nous sortions d'un magasin qui se trouve sur la rive nord de la rue Notre-Dame. Mon appareil je l'ai toujours sur moi. Car on était pas retourné à la maison.

Pas encore.

Et là... Le voilà ce que j'espérais plus tôt. Que je n'attendais plus.

LE bateau.

Le grand! L'énorme
Le fabuleux.

Et dieu merci, les arbres sans feuilles me laissent le voir.

Vous devinez!? En plein dans le mille.

J'ai zoomé pour éviter la rue. L'illusion fait que je semble toujours dans ce Parc. Réussissant à le capturer sans qu'un toit de voiture ou d'un autre véhicule vienne brimer  mon plaisir.

Une joie cette image. Une victoire de photographe. Oui. Oui! Amateureeee.

Mais quel BONHEUR!


J'espère que ce petit moment vous aura plus...

Heu... Non, je n'oublie pas.

Votre surprise à vous est là... 

Juste pour vous qui osez venir ici. Qui prenez le temps





Au plaisir de vous revoir

Krikri Ma Puce dite Kritoune