samedi 6 avril 2013

Insectarium 1ère partie

Cette visite je l'ai fait lors de ma seconde visite aux papillons en liberté. Que si vous n'avez pas encore découvert dans ce blogue, a été fortement documentée et qu'il me reste encore quelques sujets sur ces petites fées.


Mais on est pas ici pour les papillons. Pour d'autres formes d'insectes, même si là aussi, dans des vitrines, on en découvre beaucoup.

Je voulais surtout avant d'en arriver à ces vitrines aux papillons, qui sera mon dernier article, vous faire admirer, voire révulser, par les autres qui malgré le dégoût de certains, s'avèrent tout aussi extraordinaire.

Ce fut le cas pour moi. Nous débutons donc, par l'extérieur malgré qu'en plein hiver, l'endroit ne montre pas son état naturel. 

 J'insiste ici sur la visibilité fluide de l'endroit, parce qu'à la fin de ma visite il en était tout autrement. Fort amusant d'ailleurs.

Maintenant place aux insectes. Tout en vous disant, que le nom de ces derniers m'ont échappé pour la plupart d'entre eux. Sauf, pour ceux où j'ai pu photographier la liste de noms. 

vous le constatez déjà, les grosses bestioles nous font dresser le poils sur les bras et frémir de dégoût. La majorité des gens réagissent de la sorte. Ne pas connaître les insectes, engendre cette situation. Même si nous avons des bibites qui ne sont pas plus jolis à regarder dans nos propres jardins.

Par contre, j'essais de vous montrer ceux qui sont agréables. Sauf bien sûr certains, qui sont d'emblée impossible à éviter et qui ne font pas partis des 'jolis' insectes.

Je le conçois très bien. Juste à imaginer qu'un tel insecte me 'caresse' la peau je sens l'envie d'hurler et de fuir me prendre. Mais .... je sais que rien de tel ne sera alors je me contrôle parfaitement.




Voir cette tarentule, je vous entends déjà dire nonnnnnnnnn pas ça! Bien, impossible de l'éviter. Quoique celle-ci est morte. Et oui, j'en ai vu une vivante.


Ces trois derniers j'ai pu vu glisser la liste des noms et encerclés ceux qui leur correspondent. Simplement parce que cette fois c'était possible et l'image tout de meme assez claire. venant de la même et unique photo.


C'est vraiment amusant de jouer le reporter. Évidemment, je ne prétends pas être à la hauteur d'un véritable, la gêne étant plus présente que l'assurance, mais j'ai eu plaisir à le faire.. Quoique parfois ce ne fut pas le cas... Telles ces...heu...Enfin, regardez par vous mêmes. (agrandissez en cliquant dessus)


Heureusement qu'il n'y a pas que des horreurs. Voyez les suivants. Des oeuvres d'arts. Toute en délicatesse malgré un corps grossier. Et les couleurs. SUPERBES
J'ai vraiment été impressionnée et éblouie par leurs particularités, leur beauté et leur fragilité. Un charme de les regarder. Oui, vous me direz qu'ils ne bougent pas. C'est vrai. Ce qui donne l'opportunité de les détailler à volonté sans craindre.




Maintenant sur la fin de cette partie. J'ai pu avec la photo primaire, vous la décortiquer en trois parties. La première, l'entière. La seconde, vous offrir l'explication qui entoure leur manière de vivre et la troisième, les noms dans la liste bleue. Ainsi, vous pourrez faire comme à si vous y étiez.

J'espère que cette première aperçue vous aura plus et que vous commenterez. Ça me fera plaisir d'avoir vos commentaires.

Au plaisir, Krikri Ma Puce, Dite Kritoune.