lundi 25 mars 2013

Le Porte Queue d'Asie

Dès mon entrée à la première visite, je le voyais. Il était planqué dans un arbre, par dessus un autre qu'encore aujourd'hui je n'arrive pas à identifier.

Pour l'instant ce n'est pas important. Ce n'est pas lui la vedette du moment.

C'est celui-ci. Le porte queue d'Asie.

Oui oui! La question se pose, sont-ils à s'accoupler ? Je ne le crois pas. Parce que j'en ai vu des couples de papillons à s'unir pour le meilleur et pour le pire.... bien sur, je rigole... et ce n'était pas de cette manière qu'ils le faisaient.

C'est quand même étonnant de les voir ainsi. alors qu'ils ne sont pas de la même famille. En plus. Une autre raison de ne pas s'accoupler.

 Je vous le dis, j'ai eu de la chance d'avoir cette prise. Parce qu'il m'a fallu plus de quatre tentatives pour avoir cette image. Les autres étaient trop sombres. Comme je ne prenais pas mon flash, bien je devais trouver l'emplacement idéal, avec le zoom en plus. Étant trop loin pour faire simple. Ce qui n'est pas forcément aisé. Parce qu'en entrant s'arrêter alors qu'on est une dizaine à admirer la même chose, ça laisse peu de manoeuvre. Tout en se disant, qu'ils pouvaient s'envoler à tout instant.

Alors je remercie ces vedettes, d'avoir rester là pendant un bon moment. Comme Le Machaon Émeraude qui était resté figé sur le feuillage vert et tout comme le Morpho bleu sur sa tige pendante.

Je vous vous remercie avec cette vidéo que j'ai pu prendre. Je vous averti, il est court. Ce genre là, butine telle un colibri. Ne se pose que peu. Donc, voilà, au plaisir.



Le porte queue d'Asie en action

Krikri Ma Puce dite Kritoune